Archives de catégorie : Carnets de voyage

De Venise à Trieste (Italie)

Depuis hier, nous sommes sous la tente au camping de Trieste, à l’extrême Est de l’Italie. La pluie tombe et tombe encore sans interruption. Nous nous organisons comme nous pouvons, à 4 dans cet espace restreint, pour faire toutes les petites choses que nous avons à faire. Heureusement, ces derniers jours le temps était plus clément. Continuer la lecture

De Crémone à Venise (Italie)

Mercredi 18 octobre, le réveil est frais et humide dans le camping de Crémone. Comme tous les matins, nous sommes dans la brume. Après 3 jours de pause, nous rechargeons nos sacoches sur nos vélos, faisons le plein d’eau, vérifions si toutes les batteries et les appareils sont rechargés et enfourchons nos montures. Continuer la lecture

De Menton à Crémone (Italie)

Mercredi 4 octobre 2017, 10h30, nous faisons nos derniers coups de pédales en France le long de la mer et nous voilà rapidement au poste frontière. Ce dernier est encore bien gardé par l’armée italienne qui fait impression plus qu’autre chose. Ca y est nous sommes en Italie. Nous avons maintenant l’impression que le voyage va vraiment commencer. Continuer la lecture

De Pertuis à Menton

Ce matin, je sors le nez de la tente. Le temps est encore un peu brumeux et le ciel assez bas, mais un beau disque rouge vif sort de la mer pour nous souhaiter une belle journée. Les montagnes italiennes sont là à portée de main à quelques centaines de mètres et en contre bas la vielle ville de Menton nous illumine de toutes ses couleurs. Bon ça, c’est le côté idyllique ! mais pour arriver à ce camping qui surplombe la ville, c’était une autre histoire. Continuer la lecture

De Montpellier à Pertuis

Voilà maintenant une semaine que nous sommes à Montpellier. Demain c’est le jour de départ, et nous ne sommes pas vraiment prêts. Il faut dire que ces 10 jours n’ont pas vraiment été de tout repos que ce soit physiquement ou psychologiquement. Du coup, nous ne sommes pas tout à fait au point pour le départ et je me rends compte que nous n’avons pas du tout fait ce qu’il fallait pour repartir dans les meilleures conditions. Heureusement nous avons pu quand même régler nos soucis techniques. Continuer la lecture