De Bangkok à Chiang Mai (Thaïlande)

Dimanche 25 février, nous arrivons à l’aéroport avec une navette, un jour plus tôt, pour avoir tout notre temps le jour du départ. Nous passons l’après midi à discuter avec un jeune russe très sympa avant de s’installer sur des bancs pour dormir. La nuit n’est pas de tout repos :entre les 10 réveils par les balayeurs, le groupe d’ouzbèkes… et le stress de savoir si les bagages et surtout les vélos dans les cartons vont bien passer et pas nous coûter une fortune. A 10h du matin, nous allons faire enregistrer les bagages. A notre tour, la guichetière ouvre de grands yeux en nous voyant arriver avec tous nos bagages et appelle immédiatement un collègue pour venir l’aider. Finalement, ça prend un peu de temps mais tout se passe bien. Il n’y a qu’un bagage à payer en plus, comme prévu. Ouf !!! Nous allons ensuite faire tamponner nos passeports et attendre l’avion. Les enfants (qui eux , ont très bien dormis) sont excités comme des puces. C’est la première fois qu’ils vont prendre l’avion. Une fois dans l’avion, ils accrochent directement leurs ceintures et sont prêts à partir. Toutes les trentes secondes, ils demandent à Mélanie : « Il est quelle heure ? C’est quand qu’on décolle ? Il fait quoi le pilote, on aurait pas du déjà partir ? … » Enfin l’avion commence à bouger, et quelques minutes plus tard c’est le décollage. C’est l’apopthéose : « Trop cooooool ! C’est mieux qu’un super manège ! C’est troooooooooooop bien ! ». Juste pour les voir, nous sommes ravis d’avoir pris l’avion.

Nous faisons une escale de 3h à Moscou. Dehors, tout est blanc et ils annoncent -20°C. Nous restons bien au chaud avant de prendre l’avion suivant. Cette fois ci, l’avion est plus grand, mais c’est toujours la même extase au décollage. Loan et Milio ont chacun un écran avec des jeux et des films (en russe) devant leurs yeux qu’ils ont beaucoup de mal à quitter pour dormir. Du coup, avec le décalage horaire, le réveil est un peu difficile et nous n’avons, une nouvelle fois, pas beaucoup fermé les yeux. Une fois les passeport vérifiés et tamponnés, nous allons récupérer nos bagages. Les valises sont là et les cartons sont nickels, pas une bosse. Je peux enfin relâcher la pression . C’était beaucoup de stress pour rien.

Dehors il fait bien chaud 30°C. Il va falloir s’habituer mais nous sommes heureux d’être arrivés à Bangkok. Nous avons hâte de découvrir, la Thaïlande et l’Asie du Sud-Est que nous ne connaissons pas du tout. Nous nous installons à l’extérieur, pour remonter les vélos. Au bout de 3h de rangement, de gonflage et coups de clé Allen, nous sommes prêts, les vélos chargés. Une dame nous apporte de l’eau fraîche et des chips pour les garçons. Ca commence bien !

La sortie de l’aéroport est un peu périlleuse. D’abord, en Thaïlande, on roule à gauche, ce qui fait un peu bizarre les premiers kilomètres ; ensuite nous nous retrouvons sur une 4 voies où chacune d’elles se sépare en se passant les unes au dessus des autres. Heureusement ça ne dure que quelques kilomètres et rapidement nous rejoignons des boulevard un peu plus agréables. Nous roulons sur la voie de gauche avec tous les cyclos moteurs. Ca se fait bien et les nombreuses voitures prennent leurs distances pour nous doubler. Les bifurcations sont un peu plus compliquées quand il faut traverser 4 ou 6 voies pour tourner à droite. Ca peut prendre un peu de temps, mais on y arrive toujours.

A la tombée de la nuit après 25km, nous arrivons enfin chez Anadèle et James. Ils nous accueillent comme des rois et nous nous sentons rapidement comme chez nous. Les garçons jouent directement avec Yanéo qui a 6 mois de plus que Loan et la petite Alicia qui malgré ses 3 ans ne se laisse pas marcher sur les pieds. La famille a un régime un peu spécial ; ils sont crudivores. Vu la chaleur, c’est très agréable ; c’est frais ! Ils nous font découvrir plein de fruits et de légumes que nous ne connaissons pas qui sont tous aussi bon les un que les autres : mangues, ananas, banane, fruits du dragon, papaye, goyave, rambutan, physalis, fruits de la passion , noix de coco, noix de macadamia, sapotille…

Les premiers jours, nous avons un peu de mal, surtout moi, à se remettre du décalage horaire. Ca tombe bien, nous n’avons rien de prévu.

Nous restons finalement une semaine à Bangkok, le temps d’attendre les visas pour le Vietnam. Nous en profitons pour visiter les grands temples du centre ville. Pour y aller nous utilisons soit le métro aérien avec ses nombreuses passerelles qui permettent de se promener sans mettre un pied au sol. Soit le bateau, moyen beaucoup plus rustique, populaire et au final très agréable. Il faut juste prendre le coup de main. Le bateau s’arrête à peine et il faut vite sauter dessus en s’accrochant aux cordes. Ce qui vaudra à Mélanie de rester sur le ponton, sans sous, sans plan, sans téléphone, enfin sans rien, alors que nous nous éloignons à toute allure sur le canal. Un peu plus loin, c’est le bateau qui ne s’arrête tout simplement pas aux arrêts où l’on voulait descendre. Tant pis, nous ferons de la marche à pied.

Nous nous rendons ainsi au Grand Palais, un monument grandiose qui vaut vraiment le détour mais qui est bourré de touristes. Toutes les parties du temple rivalisent de beauté, de dorures et de détails sculptés. Tout autour, une frise de plusieurs centaines de mètres, retrace la vie de Rama d’Ayutthaya et du démon Ravana. Un peu plus loin, nous allons découvrir le Wat Phô, un temple qui abrite le plus grand bouddha allongé, et la plus grande collection de bouddha. En effet, dans toutes les pièces, tous les couloirs et recoins, des Bouddha sont alignés par dizaines ou par centaines. Ca donne au lieu une atmosphère mystique et très agréable.

Pour manger à Bangkok, c’est très simple, il y a des vendeurs de rue partout qui vendent, des fruits coupés, des brochettes grillées ou frites, des plats avec du riz ou des nouilles frites, des insectes grillés et pleins de choses que nous ne connaissons pas. Nous testons pleins de choses et c’est dans l’ensemble très bon.

Nous allons aussi avec Mélanie, tester les massages Thaï. Ce n’est pas vraiment un massage en douceur, mais plutôt un massage où on te tord, te marche dessus et te tire dans différents sens. Ca fait un peu mal à certain moments mais dans l’ensemble ça fait beaucoup de bien. Surtout après !

Mercredi 7 au soir, nous reprenons nos vélos en direction de la gare. La Thaïlande étant un très grand pays, nous avons décider de monter en train au Nord pour aller découvrir les collines et les montagnes boisées près du « Triangle d’or ». Ayant pris les billets un peu tard pour Chiang Mai, nous n’avons pas de couchettes mais des sièges inclinables qui ne s’inclinent pas toujours ! Nous installons les vélos dans un compartiment spécial avant de s’installer à nos places. Un ventilateur tourne autour de nos têtes pour donner un peu de fraîcheur. J’appréhende un peu la nuit chaude et moite, mais finalement ce ne sera pas le cas. Nous aurons même froid à cause du ventilo et j’attraperai un petit rhume.

Le paysage change d’un coup, et nous traversons des vallées boisées où intervertissent bananiers, manguiers et cocotiers avec des forêts sauvages où en partie brûlées. Arrivés à Chiang Mai, nous allons nous installer à l’auberge pour faire une sieste. Le soir, nous allons visiter la ville qui s’avère être très agréable ; pas d’immeuble comme à Bangkok. Le centre ville est entouré d’un canal et d’une muraille. Nous nous promenons au hasard des rues et découvrons de magnifiques temples dorés illuminés la nuit où seuls quelques moines se baladent. C’est splendide.

Le lendemain, direction le zoo. Nous l’avions promis depuis longtemps à Loan et Milio. C’est grand et nous marchons pendant 4h à la découverte des animaux. Nous avons la chance de voir des pandas, des koalas qui déambulent de branche en branche, un éléphant… Les enfants donnent même à manger aux hippopotames. Ils sont ravis et nous aussi.

Samedi 10 mars, de bonne heure, nous fermons nos sacoches et sortons sur nos vélos. Après 2 semaines sans vélo, nous avons maintenant hâte de pédaler et d’aller découvrir le nord de la Thaïlande !

14 commentaires

  1. Très contente ce matin de lire le début du nouvel épisode de votre voyage.
    Quels jolis paysages et les monuments supers!!!!!!!
    Merci pour ces beaux récits,je voyage avec vous.Les enfants ont des mines radieuses.Profitez à fond de ce bonheur.
    Bises à tous les quatre
    Catherine

  2. bisous à vous 4 et bonne continuation. Toutes ces photos me rappellent notre voyage en Thailande il y a au moins 20 ans. nous avions visité aussi le Nord alors bonnes visites et continuez votre voyage , avec le SOLEIL; Chez nous il fait froid et il a neigé.

  3. Bonjour mes petits cousins.

    Voir des images de la Thaïlande où il fait chaud en ces jours où le froid en France est revenu faire une offensive ça réconforte. J’espère que vous y passerez un agréable séjour. Pour y être allé deux fois en touriste, je sais que c’est un pays agréable mais où la circulation est un peu hasardeuse toutefois. Deux endroits m’ont particulièrement impressionné , Sukhotaï et Ayuthaya . Et bien sûr il y a les îles pour profiter d’un peu de paradis..
    J’adore tes récits Florent et j’espère qu’ils continueront à enrichir notre quotidien. Roulez bien, et vos pitchouns sont beaux et découvrent de telles merveilles qu’ils en reviendront différents.
    Bonne route et bisous. Alain

  4. Merci à notre guide touristique pour sa polyvalence….il connaît aussi bien l’Europe que l’Asie…les choupinou s ..aussi beaux avant et après la coupe de cheveux !,et bravo Mélanie pour la photo des hommes endormis ! Vous rayonnez sur vos photos…profitez de ces précieux précieux instants…et merci de nous les faire partager..

  5. De vous lire nous réchauffe. Magnifiques photos pleines de dorures. Enfin la chaleur ! petites tenues pour tout le monde, même très petites tenues pour certains😉.
    Bonne continuation et à plus loin.

  6. Coucou, qu’elle chance! Nous il fait froid et nous avons de la neige!!!! Grrrr! Profitez a fond, les photos donnent envi de partir! Plein de bisous glacés

  7. Bienvenue en Asie…. trop cool de vous voir dans des lieux vraiment différents. … profitez bien de cette culture qui vous va si bien… gros gros bisous à vous 4.

    Si est ce qu’ ils changent les enfants !!!

  8. merci de continuer de nous faire profiter. L’Asie que j’aime tant… retrouver ces temples, ces paysages et ces bouddhas… je vous souhaite de profiter de ce grand changement de culture. un véritable enrichissement pour vos loupiots… là bas, des vélos, ce n’est pas ce qui manque, vous aurez de la concurrence !!!
    b ises enneigées de la normandie

  9. Un petit coucou d’Elbeuf
    Merci pour ses belles photos, vous avez toujours la pêche et les garçons grandissent , tout cela fait plaisir à voir
    bonne continuation avec le joli voyage
    Mme Jourdainne

  10. De gros bisous à tous… Très belles photos et beau récit… Profitez bien de la chaleur et du soleil… On vous aime très fort les copains 👬… Aymeric et Chrystelle

  11. Coucou tous les 4. C’est un plaisir de vous suivre. Merci pour les commentaires et les photos ainsi nous voyageons aussi.bon voyage et à bientôt. Bises a tous

  12. les garçons grandissent à vue d’oeil et les photos/paysages sont splendides !! …. ça donne carrément envie d’aller en Asie …. à plus ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *