La Loire à Vélo

Ca y est nous sommes sur la Loire. Le soleil est là, la voie verte aussi, plate, sans voiture et avec tous les cyclistes. C’est vraiment agréable et nous décidons de prendre un peu plus notre temps. De profiter un peu des vacances que nous n’avons pas encore eu.

La première pause se fait à Sully-sur-Loire, où nous pique niquons avec Ophélie et deux couples dont des viticulteurs de Sancerre qui font une promenade à vélo. C’est très sympa, et ils nous proposent même de venir dormir chez eux si on ne passe pas loin. Pendant ce temps Ophélie en profite pour faire une séance de Géographie aux enfants. Dans l’après-midi, nous allons visiter le château de Sully-sur-Loire. C’est un très beau bâtiment et en très bon état, mais les enfants font la visite en 4ème vitesse, en préférant monter et descendre les escaliers dans tous les sens plutôt que d’admirer les lieux.

Le lendemain nous continuons le long de la Loire et des canaux. Les enfants avancent bien et commencent à faire de bonnes journées de vélo tout seul. Nous avons avec nous le lièvre et la tortue. Milio, le lièvre fonce comme un fou droit devant mais nous le rattrapons rapidement avant de le doubler. Loan lui fait plutôt la tortue. Pas très vite, mais régulier, il nous suit à une allure correcte. A certains moment, c’est la course entre les deux. La vitesse moyenne augmente d’un coup très significativement. A midi, nous arrivons à Gien, ou plutôt à « Gien plage ». La pause pique nique est idéale. Les pieds dans le sable sous un parasol pendant que les enfants sautent, courent et rebondissent sur toutes les structures gonflables. Nous bivouaquons le soir à Briare à côté du pont canal qui passe au dessus de la Loire.

Ces jours ci, nous avançons bien et les enfants prennent leurs marques avec leurs vélos. Ils commencent à bien pédaler tout seuls. Ils font facilement leur 35 à 40 km par jours. Aujourd’hui, c’est plus cool ! Nous faisons 25 km dans la matinée pour attendre Laetitia (la sœur de Mélanie) et sa petite famille au camping de Belleville sur Loire. Les journées commençant à être plus chaudes, nous profitons de notre halte pour aller faire un saut à la piscine. En attendant leur arrivée, un Allemand à qui nous avons ouvert les portes du camping, viendra nous offrir des bières. Nous nous remettons ainsi à l’anglais. Ce n’est pas encore tout à fait ça mais on se débrouille.

Finalement les cousins et cousines des garçons n’arriverons qu’à 22h. Le jour suivant, nous profitons quand même d’eux jusqu’en début d’après midi. Les adieux sont toujours aussi durs. Nous les quittons à l’entrée de la centrale nucléaire. Le cadre n’est pas idyllique mais c’est comme ça. Nous roulons toute l’après midi sans trop nous arrêter, la boule au ventre. Le soir, après 35 km, nous trouvons un petit endroit où planter la tente au bord de la Loire. Nous rencontrons ainsi Philippe, un hippy, maître raïki, très sympa qui nous explique pleins de choses sur les énergies, le yoga des yeux…

Le lendemain, une grosse étape nous attend, nous devons rejoindre les parents de Mélanie en fin d’après midi à Nevers. Nous enchaînons donc les kilomètres le long du canal latéral à la Loire. A midi, nous avons déjà fait 30 km et nous sommes fiers d’arriver au port de Marseille… les Aubigny !!! Nous profitons de la halte nautique et de sa belle écluse pour tourner une petite vidéo avec les enfants. Pendant ce temps je répare encore une fois ma béquille. Ensuite c’est au tour du vélo de Mélanie. Elle se plaignait ce matin d’avoir du mal à passer ses vitesse. En effet, les pignons sont complètement dévissés et sont en train de se faire la belle. Une bonne frayeur car on aurait pu abîmer beaucoup plus l’axe du vélo. Finalement, on repart rapidement. Au bout de 45 km, nous arrivons au bout de la voie verte « La Loire à vélo ». Mon GPS m’indiquait de passer plus au nord pour raccourcir le trajet mais passait par la ville. Bon, j’aurais du l’écouter ! Nous avons un détour de 15 km qui nous attend maintenant. Après avoir suivi un peu la grande route, le GPS nous indique un petit chemin de terre. Nous hésitons un peu puis nous le prenons. Ca saute un peu, ça zigzag, il faut éviter les trous et les passages de sable, mais ça passe. Par chance, les enfants ont des ressources inestimables. Après 50 km dans les jambes, ils se mettent à faire une course de vélo cross sur presque 10 km avec un sourire jusqu’aux oreilles. Nous arrivons enfin à Nevers après une journée de 60 km et bien rincé. Les deux jours suivants, nous nous reposons et profitons de la voiture de Marcel et Elisa, les parents de Mélanie, pour aller faire quelques courses et quelques réparations. Ces deux jours de repos en bonne compagnie, nous font le plus grand bien. Nous ne visitons pas vraiment Nevers, mais nous ne sommes pas la pour ça. Dimanche 27 août, nous quittons Elisa et Marcel. Au revoir après au revoir, c’est de plus en plus dur. Nous faisons ce que nous pouvons pour cacher un peu nos larmes, mais c’est quand même derrière nos lunettes de soleil, les yeux humides et la gorge nouée que nous les quittons. La matinée sera assez silencieuse, chacun dans ses pensées. Les journées sont de plus en plus chaudes. 33°C dimanche, 34°C lundi et il paraît de demain c’est encore plus chaud. Heureusement nous trouvons deux soirs de suite des petits endroits, pas forcément paradisiaques, mais où nous pouvons planter la tente et nous baigner dans la Loire le soir. Ca fait un bien fou !

Aujourd’hui, lundi, a été une journée difficile. Très grosses chaleur et plus de canal. Nous nous sommes retrouvé toute la journée au milieu de champs grillés sur des petites routes qui font que monter et descendre. Bon c’est pas l’himalaya, c’est sur, mais sous 35°C ,c’est quand même un peu raide. Heureusement en fin de journée, nous trouvons des glaces, des boissons fraîches et la Loire pour se baigner et enlever la sueur accumulée la journée.

Pour la suite, nous pensons passer mardi à Paray le Monial puis remonter ensuite sur Chalons sur Saône. Ensuite… ben on verra après !

PS: Pour ceux qui aiment bien mesurer les kilomètres, nous avons dépassé les 500 km depuis Elbeuf !

25 commentaires

  1. Merci merci pour les photos et les news plutôt bonnes dans l’ensemble, quoiqu’avec la canicule ?? Bonne continuation et au plaisir de vous lire. Très gros bisous.

  2. C’est chouette de voir vos photos! il y a des superbes paysages, je suis fan!
    Je vois que les garçons sont de très bons sportifs. Aymeric leur fait un gros bisou, on a vu les bougies avec les gâteaux , c’est trop mignon!! Gros bisous

  3. je viens de vous lire et j ai les larmes c’est très émouvant quel bonheurs de regarder les photos les garçons vont devenirs des champions de vélo ,à bientôt bisous .

  4. Vous avancez comme des chefs
    Belle progression on voyage au travers de vos récits et photos
    Bon courage pour la suite
    Clara et mael suivent de près loan et milio

  5. Bravo à tous. Moi au bout de 25 km, j’en peux plus ! Je suis meilleure dans mes chaussures dans les cols alpins ! Quel caractère vous allez donner à ces enfants. Bonne continuation et bonne météo (moins chaude).

  6. Merci pour ce magnifique reportage tant par écrit que par photos.
    Nous n’avions pas pris le temps de visiter le château, les photos nous incitent à retourner à Sully.
    A Bannay, vous étiez à 6 kms de la maison !!
    Il y a peu de temps (- de 15 jours) on ne se connaissait pas et maintenant j’ai hâte de lire votre carnet de voyage, parents et enfants.
    Bon courage avec cette chaleur.
    les Sancerrois

  7. Bravos à tous les 4. Le texte et les photos me permette de vous suivre, bravo bravo , bon courage les petits gars , j’ai 8 petits enfants dont 2 petits garçons qui ont 7 et 8 ans et bien-sûr je leur montre votre trajet fait et à venir ….
    Bonne continuation .

  8. 500 km!!!! C’est fou comme vous avancez! Ah l’apéro ça y va!!! Plus sérieusement ça fait un bien fou de voir vos visages sur les photos et lire vos journées (c’est très bien raconté, c’est prenant….) hâte de lire la suite! Bravo aux garçons pour les performances. Plein de moment de bonheur à vous 4. Des bisous

  9. Coucou,
    Aymeric et moi nous vous embrassons; nous sommes contents d’avoir de vos nouvelles… A bientôt pour la suite de l’aventure!
    Très jolies photos, je suis fan!!
    Bisous

  10. c’est chouette de vous lire et de vous regarder, d’ailleurs c’est moins sportif que vous. c’est super sympa, on peut être avec vous par nos pensées.
    prenez bien le temps de vivre votre rythme et de penser à vous…
    bisous de clo

  11. Décidément il me faut faire des progrès en informatique ! ,bravo aux 2 champions en Herbe! Profitez du soleil et vos vacances ! Et félicitations au rédacteur en chef….on attend avec impatience la suite ! ,bisous à vous

  12. Dans Paris à vélo on dépasse les autos

    Bisous les courageux,

    Pas une minute sans penser à vous, le team PECHOU a choisi une petite chanson pour vous (quand la journée devient une peu dure) « la complainte des heures de pointe » :

    À vélo dans Paris on dépasse les taxis
    Dans Paris à vélo on dépasse les autos
    À vélo dans Paris on dépasse les taxis

    Place des fêtes on roule au pas
    Place Clichy on ne roule pas
    La Bastille est assiégée
    Et la République est en danger

    Dans Paris à vélo on dépasse les autos
    À vélo dans Paris on dépasse les taxis
    Dans Paris à vélo on dépasse les autos
    À vélo dans Paris on dépasse les taxis

    L’agent voudrait se mettre au vert
    L’Opéra rêve de grand air
    À Cambronne on a des mots
    Et à Austerlitz c’est Waterloo

    Dans Paris à vélo on dépasse les autos
    À vélo dans Paris on dépasse les taxis
    Dans Paris à vélo on dépasse les autos
    À vélo dans Paris on dépasse les taxis
    Dans paris a vélo on dépasse les autos

  13. Bonjour a vous quatre.Nous sommes heureux d’avoir de vos nouvelles.Nous sommes en vacances pres du mont st Michel où nous avons depuis hier de la pluie.Nous suivons toutes vos aventures malgré une connection défaillante ici.Nous avons adore la petite vidéo de milio et Loan.Ils sont trop craquants et adorables.nous avons hâte de voir les prochaines.gros bisous à vous quatre de la part de Regine ,Jacques,Raynald et Isabelle du chevalet du roumois. Ps pour melanie,nous sommes en vacances mais surtout en stage peinture et pas un seul tableau n’a encore était fait au bout d’une semaine.

  14. je viens de recevoir la carte très surprise et très heureuse même sur le vélo tu penses à tes élèves un grand merci Mélanie , hâte de lire le prochain épisode gros bisous à toute la famille à bientôt .

  15. Trés heureuse de voir vos photos !!!!! C’est génial .
    les garçons s’amusent et admirent les nouveaux espaces .
    La vidéo est trop belle
    j’attend la suite !
    Bisous a vous 4
    j

  16. Salut les pédal’Eure’s, très agréable de suivre votre périple… Je vais me faire une raison, je vais changer de calibre comme UKE à la rentrée.
    Bon courage et au plaisir de vous lire. Bye. Loïc, Delphine, Justine, Margaux.

  17. J Pour la premiere fois je viens de mettre mon nez dans  » les roues d’arts !!! Et je lis que vous remontez sur Chalon !..et aujourd’hui 13 sept. Vous seriez à Couche , tout près de chez nous??.. On vous a raté au passage ? !..je pense que vous avez notre téléphone ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *