De Dreux à la Loire

Ces derniers jours n’ont pas été de tout repos. On ne peut pas dire que la météo est vraiment été avec nous. La pluie et le vent ne nous ont pas totalement épargné, mais nous ne nous en sortons pas trop mal et commençons à prendre nos marques.

En repartant de notre halte au bord du lac d’Ecluselle, nous sommes contents d’avancer vers le sud et le temps à l’air plus clément. Par contre, nous avons oublié que nous abordions des contrées inhospitalières. Comme dirait Loan, regarde Papa, à droite, c’est le désert et à gauche aussi, en parlant des champs où plus rien ne pousse à cette époque. Et qui dit désert, dit aussi « villages déserts ». Du coup, pendant plusieurs heures nous cherchons désespérément une boulangerie ou de quoi acheter des bricoles à manger. Finalement nous fonçons vers Chartres où nous sommes certain de trouver un supermarché. Arrivés en ville, nous décidons d’y passer la nuit pour fêter l’anniversaire de Loan. Ce sera un jour avant, mais au camping, comme il nous l’a demandé. Vu la taille des sacoches, les cadeaux sont minimalistes (des petits pokémons) mais il est aux anges.

Après la nuit et le réveil sous la pluie, nous prenons la direction d’Orléans. Le vent souffle fort et de côté, ce qui nous fait régulièrement faire de gros écarts sur la route. Du coup, nous birfurquons dès que nous pouvons sur des petites routes de campagne. C’est toujours le désert, un peu vallonné. Cette fois ci nous cherchons un bar pour boire un coup pour le goûter mais toujours rien. Finalement, l’étape galère de la journée a été le soir pour le campement. Nous avons décidé, car c’est plus sympa, plus simple pour la logistique et plus économique, de faire la plupart du temps du camping sauvage. Donc, comme tous les soirs, à partir d’une certaine heure, nous décidons de commencer à chercher un lieu où planter la tente. Le but est que ce soit sympa, si possible joli, autorisé ou assez discret pour ne pas se faire déloger ou réveiller en pleine nuit. Du coup l’affaire n’est pas toujours simple. Des champs de gadoue, des propriété privés… Nous mettons certains soirs un bon bout de temps avant de trouver. Ce soir, après avoir passé en revue de nombreux champs, nous finirons par trouver un espace pique nique au bord d’une mare aménagée. Mais nous n’en profiterons pas beaucoup car la pluie arrive rapidement.

Le lendemain matin, nous déjeunons sous la tente ; la pluie n’a pas l’air de s’arrêter. Nous plions toutes les affaires mouillées et partons rapidement. Bon, rouler sous la pluie, ce n’est pas vraiment le pied ! Avant de manger, nous nous arrêtons dans un café boire un chocolat chaud pour nous réchauffer. A la pause déjeuner, le vent souffle fort mais la pluie s’est arrêtée. Nous en profitons pour mettre des affaires sèches et un peu plus chaudes. En repartant nous nous prenons de nouveau une grosse averse sur la tête. Le temps de sortir les capes de pluie et nous sommes littéralement trempés. Tant pis, nous continuons quand même. Heureusement le temps change petit à petit et des coins de ciel bleu apparaissent. Nous nous installons dans la forêt d’Orléans pour faire sécher nos affaires et attendre Ophélie. Ce soir, ce sera confort avec le camion d’Ophélie où nous pourrons prendre l’apéro à l’abri des averses. Samedi 19, nous prenons la route, après une matinée tranquille, plein sud pour rejoindre la Loire. Tout va bien, il fait beau, le vent s’est calmé, et Ophélie nous fait le ravitaillement aux différentes étapes. Nous installons la tente au bord du fleuve à Chateauneuf-sur-Loire. La vue est splendide. Seuls bémols, nous avons retrouvés des poux, alors shampoing anti-poux pour tout le monde, ensuite Ophélie se tord la cheville en descendant du camion et enfin on nous demande de partir car c’est un terrain privé. Finalement, après quelques discutions nous pouvons nous installer.

Maintenant les conditions devraient être meilleures : du beau temps et un parcours presque plat le long de la Loire. Vivement la suite !!!

27 commentaires

  1. Coucou. Après toutes ces péripéties plus désagréables qu’agreables, la Loire va sûrement vous rendre le parcours plus serein et le soleil va vous accompagner enfin. Bon courage. Bisou

  2. Félicitations à vous .on peut avoir que du respect car ce n’ est pas donner à tout le monde .le courage que vous avez . je vous suis de prêt Mélanie moi qui t a connue toute petite .(Stéphanie qui était avec ta sœur Titia ) qui habiter au Buquet aussi

  3. Bonjour

    Depuis votre départ on suit votre trajet grâce a ce super site auquel vous nous faisait partagé votre aventure.
    Bonne continuation a vous quatre sur les routes de la Loire et a bientôt de vous lire .
    Mme jourdainne et son compagnon

  4. Coucou les amis nous pensons à vous vu vos péripéties je pense que vous ne vous ennuyé pas merci pour les nouvelles c est avec plaisir que nous lisons avec les petits gros bisous de tout cœur avec vous.😘😜

  5. La partie avec un climat pluvieux va bientôt se terminer courage
    C’est un plaisir de vous lire
    Un bon anniversaire à loan avec un peut de retard
    Bises

  6. Bravo quelle pugnacité …..passé la loire le temps est meilleur dit – on , le périple devrait être plus agréable. Bonne route.

  7. Salut les loulous ! J’ai appeler le soleil pour qu’il ne vous lache plus. Courage. Profitez des beaux paysages du pays de la Loire. Bon anniversaire à M. Loan ! Pleins de bisouxxxxx à vous.

  8. Bonjour les petits cousins.
    Félicitations les cousins et vous êtes vraiment courageux surtout vos deux petits gars.
    Je ne connaissais pas votre parcours si non j’aurai pu vous donner quelques adresses car j’ai des amis vers Chateauneuf S/ Loire.
    Si vous passez par la Charité, j’aurais pu vous donner le contact de notre cousine Odile pour vous héberger. De même si vous passez par Millau, la fille d’Odile pourrait peut-être vous héberger.
    C’est ce début de voyage même si les cadeaux ne sont pas fabuleux, est sans doute le plus beau anniversaire qu’il aurait pu rêver. Et je lui souhaite avec un peu de retard un très joyeux anniversaire.
    Vous êtes vraiment supers les cousins. Bonne route.

  9. Le soleil arrive sur la France et la chaleur je pense bien à vous avec Isabelle ns ns inquietions mais bien elle a eu de vos nouvelles .bonne route bisous et aux prochaines news…cat

  10. C’est toujours un plaisir de vous lire et de vous suivre à travers ces quelques lignes. Je ne vous le redirez jamais assez à quel point je suis fière de vous. Vous me manquez déjà beaucoup j’ai hâte d’être au 22 pour vous retrouvez. Pleins de bisous à vous 4. Bonne route pour la suite.
    Laetitia – Jean – Jessica Théo Thalia

  11. Quelle magnifique rencontre autour d’une table et d’un pique-nique partagé, près du château de Sully-sur-Loire.
    A bientôt peut-être !! dans le Sancerrois
    Claudine – Jean Marie
    Marie Cécile – Roland

  12. Bonsoir, c’est un plaisir de suivre votre aventure, les aventuriers se font tellement rarede nos jours. Bon courage et que soleil vous accompagne.

  13. Je ne sais pas si mon message précédent est arrivé. ..je ne suis pas douée avec l’informatique, Allez le beau temps commence en dessous de la Loire ! , Vous y êtes ! On vous Pousse!

  14. Coucou,

    La pluie, la pluie, la pluie grrrrrr! Courage, nous sommes derrière vous! Madhi passe le bonjour aux copains. Plein de bisous à vous 4. Aurelia

  15. Nous avons bcp de plaisir à suivre votre parcours, semé au début de péripéties. Mais il semble qu’après la pluie vienne enfin le beau temps ! Bonne continuation à vous tous. Gros bisous.

  16. De gros bisous 😉 a vous 4
    Vous êtes courageux vu le temps. On pense souvent à vous et nous sommes contents d’avoir des nouvelles de l’aventure vers le Vietnam! Aymeric fait d’énormes bisous a ses copains. A bientôt 😊 Chrystelle

  17. Nous avons entendu parler de vous pas votre voisin du camping de Pont-Authou. Si vous passez par Lyon n’hésitez pas à nous contacter (par mail ou warmshowers) !

  18. Nous partageons pleinement le sentiment de ma soeur Claudine. Ce fut un vrai plaisir de vous avoir rencontrés ce dimanche. Nous espérons que le soleil vous accompagnera le plus longtemps possible. Nous suivrons avec plaisir et régularité la suite de votre périple et de vos aventures. Bon courage et bonne route à vous 4.
    Roland et Marie-Cécile

  19. Je viens de regarder la vidéo , bravo les garçons vous avez bien du courage profitez des bons moments avec maman et papa . Je fais voir à mes petites filles qui ont vôtre âge elles trouvent que vous etes bien courageux et aventureux à bientôt dans vos nouvelles aventures….une élève à maman bisous cat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *