Visite de la Grèce Antique

Pour ces deux semaines avec les parents de Mélanie, nous avons loué un gîte, une belle et grande maison. Vu de loin, c’est super ! Mais vu de près, c’est… à la Grecque ! Premier tour au toilettes, je tire la chasse d’eau et me voilà les pieds dans l’eau. Tout ressort par derrière. C’est charmant ! Puis c’est au tour du siphon de la baignoire d’être bouché et ça déborde encore !! Puis le frigo fait pas de froid, puis finalement qui fait que des glaçons !!! La chaudière à bois qui tombe en rade… etc…

C’est pas que mon boulot me manquait mais je me remets au boulot pour remettre ces bricoles en état. Rapidement tout rentre dans l’ordre et nous pouvons passer de bonnes vacances.

Vendredi midi, Mélanie part en train direction Athènes puis l’aéroport récupérer ses parents Elisa et Marcel. Ensuite, direction la location de voiture et retour à la « maison ». Les enfants sont ravis de retrouver papi et mamie et excités comme des puces. Ils ont décoré toute la maison avec des cœurs et des « papi et mamie je t’aime ». Ce soir, c’est la fête : anniversaire d’ Elisa en retard, nos 5 mois de voyage et encore Noël pour les enfants. Des belles retrouvailles qui font chaud au cœur.

Les deux semaines se passe entre repos, visites et passer du temps ensemble. Nous commençons par Corinthe qui est seulement à 20 km du gîte. Malheureusement, nous ne sommes pas encore adaptés aux horaires grecques et nous nous retrouvons à 15h30 devant les grilles fermées. Nous comprendrons ensuite que tous les sites touristiques ferment en hiver à 15h. Bon ce n’est pas très grave, car en faisant le tour on peut voir derrière les grillages l’ensemble du site. Nous montons ensuite au château qui se situe sur un pic qui surplombe tout Corinthe. C’est aussi fermé mais la vue est magnifique et vaut vraiment le détour. Sur la droite la mer Égée et sur la gauche le golfe de Corinthe. Entre les deux, le canal que nous irons voir le lendemain. C’est impressionnant de se dire qu’il a été construit à la fin du 19ème siècle, quand on voit la profondeur et le travail colossal qui a du être fait pour le creuser.

La visite suivante, nous descendons à Mycènes, la ville fortifiée du roi Agamemnon. Nous arrivons cette fois ci de bonne heure et sous un beau soleil, nous passons sous la « porte des lionnes ». Nous sommes seuls sur le site, c’est vraiment agréable ! Ce sont les joies de venir faire du tourisme en hiver. Le site est grand et les enfants s’éclatent à courir et sauter dans ces labyrinthes de vieilles pierres. 500m plus bas, nous plongeons quelques instants dans l’obscurité du tombeau d’Agamemnon. Il devait avoir la place à l’intérieur, avec une grande pièce circulaire de 15m de diamètre et autant de hauteur !

Niveau grandeur, nous serons impressionnés, quelques jours plus tard, par le théâtre d’Epidaure. Cet amphithéâtre est encore en superbe état et situé en pleine nature. En arrivant, une touriste anglaise s’installe sur la pierre au centre de l’édifice et se met à chanter. C’est vraiment saisissant ! même tout en haut des gradins, on l’entend très bien. Et il y a quand même 14000 places. Étant encore les seuls, on va nous aussi « essayer » la pierre. En effet, c’est étrange. Quand on est à 20cm de la pierre on parle, on chante mais rien de spécial ne se passe. Mais dès que l’on se met sur la pierre, on a l’impression d’être entourés de petites enceintes et l’on s’entend d’un coup super bien. C’est dans ces moments là qu’on se dit qu’à l’époque, ils étaient quand même supers forts !

Un peu plus loin, il y a un immense stade avec encore quelques gradins, les anciens termes sont en rénovations ainsi que les différents temples du lieu. C’est le sanctuaire d’Asclepios, le fils d’Apollon. Le site est immense et c’est un plaisir de se balader au milieu de tous ces beaux « cailloux ».

L’après midi, nous allons flâner dans les petites ruelles et sur le port de Nauplie. C’est une petite ville très agréable à vivre, surplombée par son château et parsemée de petites places ensoleillées.

Mercredi 24 janvier, nous prenons le train en direction d’Athènes. Nous nous baladons dans les petites rues pour rejoindre l’Acropole. Les chiens errants ne sont plus trop là, mais en échange c’est des chats que nous croisons à tous les coins de rue. Nous traversons des quartiers pas très bien fréquentés où les murs sont remplis de graffitis. Puis le quartier chinois pleins de magasins d’import export. Enfin nous apercevons l’Acropole. Pour y arriver, nous grimpons au milieu des oliviers. C’est d’un seul coup paisible, calme, aéré. Nous n’avons vraiment pas l’impression d’être en plein centre d’une capitale. Nous arrivons enfin en haut de la butte, et après avoir pris les tickets nous découvrons un site spendide. Le Parthénon est en restauration mais c’est quand même grandiose. Loan et Milio sont ravis de voir le temple d’Athéna.

De la haut, nous surplombons tout Athènes, qui vue d’ici à l’air immense. Nous sommes contents d’être venus en train et pas à vélo.

Le soir, Julie et Timothée viennent nous rejoindre pour quelques jours au gîte. Nous profitons de ces derniers jours avec les parents de Mélanie pour buller et se promener.

Lundi matin, réveil de bonne heure. Les garçons et Mélanie accompagnent Elisa et Marcel à l’aéroport avant d’aller rendre la voiture. De retour au gîte, nous sommes tous tristes et nous nous sentons tout d’un coup un peu seuls. Mais cela fait partie du voyage. Le lendemain, nous reprenons nos montures en direction de la Pirée, le port d’Athènes. En partant, le propriétaire nous offre des « kinder bueno », puis c’est un taxi qui donne aux enfants des spéculaus. Nous avons décidé de repartir doucement et commençons les premières côtes avec beaucoup de pauses, mais le soleil et le moral est au rendez-vous. Après le pique-nique, nous prenons un bac pour atteindre la Pirée en passant par une île. C’est une très bonne idée, car nous nous arrêtons une heure plus tard en bord de mer sur la partie la plus sauvage de l’île. Il est à peine 14h et nous pouvons tous profiter de cette belle journée. Tentative de pêche et de chasse pour les enfants, lecture et dessin pour les grands.

Le lendemain nous prenons le bac de l’autre côté de l’île. Nous quittons cet endroit paisible pour nous retrouver au milieu des usines, l’animation et des odeurs du port. Nous trouvons rapidement d’où doit partir le ferry. Nous nous arrêtons face au terminal pour le pique-nique. Un peu plus tard nous remarquons qu’il y a une conférence à l’intérieur. Une fois terminé, une personne vient nous apporter des petits fours pour les enfants. Ensuite un autre monsieur nous amène 4 assiettes remplies de gourmandises ainsi que des bouteilles d’eau. Enfin, une heure plus tard, une fois tout le monde parti, c’est une serveuse qui vient nous apporter un carton rempli de croissants au jambon avec des boissons. Nous sommes ravis, c’est un bel adieu de la Grèce et nous aurons à manger pour quelques jours.

Le soir, nous montons dans le ferry à 20h pour l’île de Chios. Nous installons les duvets dans un salon pour essayer de dormir quelques heures. Mais la nuit est assez courte et à 4h du matin, l’hotesse nous réveille pour débarquer. Les garçons sont encore un peu endormis mais ils remontent quand même sur leurs vélos pour trouver un lieu où finir notre nuit. Nous trouverons finalement un bel emplacement face à la mer et à côté de quatre beaux moulins à vent. Le lendemain après midi, Julie et Timothée viennent nous rejoindre pour notre dernière nuit en Grèce. Demain nous prenons le ferry pour la Turquie !

16 commentaires

  1. C’est trop bien de vous être organisés ces 2 semaines touristiques avec les grands parents, c’est génial. J’adore aussi les 2 petits pulls rouges avec des vélos dessus, pour les garçons. Magnifiques photos, superbe récit. Bonne continuation

  2. super de voir que vous prenez du bon temps avec vos parents et que les enfants profitent de papi et mamie…

    merci encore pour ces magnifiques photos de la grèce …. que c’est agréable de voyager au travers de votre périple..
    que votre voyage continue parfaitement en Turquie
    plein de bonnes choses à vous

  3. Coucou 👋, comme d’habitude, un beau récit et de belles photos 🤳…. Visiblement, les pulls rouges ont du succès… Tant mieux,!! Pour former une équipe de beaux 🚴, j’en ai acheté aussi à Aymeric et Marius… Les 4 copains sont donc pareils… On vous enverrai des photos pour vous montrer… Plein de bisous 😘 😘 😘 😘 😘 😘 à tous. Bonne continuation en Turquie 🇹🇷 et la bientôt

  4. Comme chaque fois nous sommes contents de vous lire et de voir les photos de ces sites grandioses. On avait eu un petit aperçu dimanche au Buquet. Des bisous à vous 4 et bonne continuation pour la traversée de ce nouveau pays.

  5. Un beau moment dans de beaux édifices que nos avons eu la chance de voir il y a………années !
    J’ imaginé que papi et mamie ont apprécié de vous retrouver tous les 4. Bonne continuation à vous

  6. oui très bien de vivre vos aventures dans la lecture je suis allée en Turquie il y a quelques années j avais trouvé ce pays très beau . encore le plaisirs de vous lire bientôt bonne route à vous quatre bisous
    cat….

  7. Coucou tous les 4. Nous suivons avec attention votre voyage. Ces superbes images sans compter vos resumes. Elisa cependant nous donne egalement des informations fraiiches. En attendant de nouvelles aventures, nous vius embrassons tres fort. Bisous’ ici demain il va neiger.

  8. Yaou! Quel cours d’histoire !bravo au narrateur ! Au photographe…aux acteurs…Milio a de belles dents ! Et les cheveux longs lui vont bien…2 bouille superbes qui sont vos passeports !,,encore merci de nous faire partager ce carnet de voyage… bisous à vous 4 et bonne traversée.

  9. Salut les copains! merci pour votre carte, ça fait super plaisir!
    Nous l’avons reçue entre deux cartons, car ça y est nous voila emménagés dans notre maison orange (…au couleur des voyages…) et, grand luxe, nous retrouvons internet après un an sans!
    …et du coup je lis les derniers récits, apprécie aussi les photos, vous êtes déjà là! c’est impressionnant, quelle belle aventure!
    Chez nous après mis de pluie et d’inondations, il neige, et ça tient! C’est beau!
    Bon, j’aimerais aussi savoir vers quels pays vous serez fin avril, début mai; juillet, août, fin octobre…j’imagine que c’est pas facile d’être exact mais…vous savez ce qui se trame dans nos têtes, quand on goûté au voyage…
    Bonne route et à la prochaine!
    Plein de bises!

  10. Salut les copains! merci pour votre carte, ça fait super plaisir!
    Nous l’avons reçue entre deux cartons, car ça y est nous voila emménagés dans notre maison orange (…au couleur des voyages…) et, grand luxe, nous retrouvons internet après un an sans!
    …et du coup je lis les derniers récits, apprécie aussi les photos, vous êtes déjà là! c’est impressionnant, quelle belle aventure!
    Chez nous après 2 mois de pluie et d’inondations, il neige, et ça tient! C’est beau!
    Bon, j’aimerais aussi savoir vers quels pays vous serez fin avril, début mai; juillet, août, fin octobre…j’imagine que c’est pas facile d’être exact mais…vous savez ce qui se trame dans nos têtes, quand on goûté au voyage…
    Bonne route et à la prochaine!
    Plein de bises!

  11. Coucou, super les photos de la Grèce ça donne envi. Madhi aimerait beaucoup, c’est top se que les garçons vivent grâce à vous, ya pas mieux comme cours d’histoire, c’est géniale. Bien reçu la petite carte ça nous touche de trouver de vos nouvelles dans notre boîte aux lettres. A bientôt Mélanie pour nos discussions sur WhatsApp….hi hi hi! Plein de bisous (tous froid plein de neige….).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *